Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Le Séducteur de Jan Kjærstad,
une merveille romanesque venue de Norvège.

Fanny Ardant invite Monsieur Toussaint Louverture
à La Grande Librairie, irréel !

.

M O N   J O U R N A L   U N I V E R S I T A I R E :
C E   Q U E   J E   V E U X   D I R E
Q U A N D   J E   T E   D I S :
« J E   T ' A I M E » .

PAR STÉPHANE FLEURY

. . . . . .

18 mars 2004 :

Ton comportement me plaît.

La douce odeur de tes cheveux me permet aussi de respirer.

Tu es une partenaire de jeu potentielle.

Ne sois pas méchante avec moi.

Je suis un homme et donc je peux décider.

Merci de me dire que tu me trouves beau même les jours où je ne ressemble à rien.

S’il te plaît, laisse-moi regarder ce film.

Tu as l’air fatigué.

Quand je te vois, je ne regarde pas ailleurs.

Je sais que tu as besoin d’être rassuré à propos de ce sentiment que nous partageons, l’amour de toi.

Merci de cette relation sexuelle excellente.

Pas la peine d’en rajouter.

Je sais que tu n’aimes ni tous mes amis ni boire de la bière pendant quatre heures, alors merci d'être venue quand même.

Tu veux en parler.

Je suppose que c’est à mon tour.

C’était vraiment ce CD que je voulais écouter.

J’ai encore laissé la porte ouverte.

Merci de masser mes pieds même si tu n’aimes pas mes pieds.

Merci de t’occuper de la vaisselle.

Je souhaite ne jamais te faire de mal.

Tu ressens ça ?

Je sais qu’il nous arrive de penser tous les deux à la même chose au même moment.

Je ne suis pas mauvais joueur, merci de me laisser aussi souvent gagner.

Nous ne regardons pas toujours dans la même direction, car moi, je regarde souvent mes pieds.

C'est vraiment bien d'être avec toi ici et maintenant.

Tu racontes vraiment de bonnes histoires.

Merci de reconnaître que la playstation 2 n’est pas une rivale réelle.

Je sais que tu as besoin d’être rassuré à propos de mes sentiments, et que moi aussi j’ai besoin de l’être à propos des tiens.

J'aimerai que tu me rendes un peu moins triste.

Je ne voulais pas te faire mal, ce carton m'a échappé. 

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E