M. T. L. ouverture sur le monde : Modéle premier niveau

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

« Tous les hommes du roi commence
comme une comédie du pouvoir, emprunte les chemins
de la fresque historique et se conclut sur un entrelacs
de tragédies, la somptuosité de l’écriture le disputant
dans chacun de ces registres à la profondeur de la pensée.
Chef-d’œuvre ? Oui, dix fois plutôt qu’une. »
Les Inrocks

.

A R T I C L E   D U
W A S H I N G T O N   P O S T
L E C T U R E   R E C O M M A N D É E

PAR FAYE TUCKER

. . . . . .

Les pérégrinations à la recherche des LIVRES À LIRE avant de s'endormir devraient s'attacher à débusquer des textes amusants, bien écrits et qui possèdent un je-ne-sais-quoi d'unique qui fasse que quel que soit le mot du livre sur lequel nos yeux se sont fermés on y revienne sans avoir rien oublié. Les bons livres de voyage, dont plusieurs figurent en bonne place sur l'étagère à la tête de mon lit, répondent à ces attentes.

Un excellent livre par lequel commencer est celui de Max berbohm, Zuleika Dobson (chez Penguin). Bien que clairement présenté comme une fantaisie, il s'agit avant tout d'une satire hilarante sur l'Amour. Zuleika, en dépit de sa beauté «relative», subjugue l'ensemble des étudiants de l'université d'Oxford lors de son court séjour là-bas. Le souci réside dans son incapacité à aimer quiconque est amoureux d'elle. (Comme c'est moderne). Résultat : les éconduits désespérés se suicident par noyade à la façon des lemmings par amour pour elle.

J'en dis trop ? Pas vraiment. Max révèle rapidement ce qui se prépare. Tout le plaisir consiste à suivre les va-et-viens de la relation entre Zuleika et le Duc de Dorset, qui alternent entre «il l'aime» (qui implique qu'elle le déteste), «il ne l'aime plus» (et donc elle l'adore), et à observer avec des yeux incrédules les actes absurdes (bouffonneries serait un terme plus approprié) des étudiants énamourés.

L'ensemble s'apparente plus à une pichenette provocatrice adressée à l'amour de pacotille qu'est devenu l'Amour-Vieux-Jeu qu'à un uppercut en règle dans le pif de Cupidon. L'œil de Cupidon en pâtit, mais le notre nn'en saisit que mieux la plaisanterie de Max. Livre enjoué et spirituel, Zuleika Dobson qui se lit avec plaisir, que l'on soit heureux marié ou célibataire plein d'espoir.

Retour au livre

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E