La galère et l'inspiration de Frederick Exley

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact

.

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres,
d’Emil Ferris. Le projet le plus ambitieux
que nous ayons jamais porté sera
en librairie le 23 août.

.

L A   G A L È R E
E T   L ’ I N S P I R A T I O N

PAR HERVÉ BERTHO
(paru dans Ouest France)

. . . .

Autofiction au cœur des années 1970, journal d’un écrivain désarçonné par l’échec commercial de l’œuvre de sa vie, dérive d’une écriture automatique qui garde le cap de la jubilation… Mille anecdotes savoureuses et autant de réparties inattendues font de ces fausses confessions de Frederick Exley un livre étonnant que les éditions Monsieur Toussaint Louverture ont eu la bonne idée d’extirper de son oubli, à la suite du précédent Dernier stade de la soif (repris en 10-18). Le souffle continu de son inspiration masque tout le travail de l’écriture : il y a pourtant dans ces pages sept années de glissade depuis le comptoir à vodka aux cours de l’université.

RETOUR AU LIVRE

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E