Les Frères K, de David James Duncan

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact

.

Découvrez
Ce que cela coûte, de W.C. Heinz,
notre prochaine pépite américaine.

.

L E S   F R È R E S   K

U N   R O M A N
D E   D A V I D   J A M E S   D U N C A N

. . . .

Couverture  |  Commande
Lire un extrait

. . . .

« Les Frères K rempli parfaitement
son rôle de roman : il vous grandit,
vous fait réfléchir, vous brise le cœur
en même temps qu’il le réchauffe. »
Booklist

. . . .

Vibrante peinture des relations humaines au coeur de l’Amérique des années soixante, Les Frères K nous emporte avec tendresse dans les méandres de la famille Chance. Entre un père aux rêves brisés et une mère obsédée par la religion, entre sirènes de la liberté et fanatisme, les enfants devront choisir leur propre manière d’appréhender un monde en pleine effervescence. Si Everett, l’aîné rebelle, cherche à renverser toute forme d’autorité, Peter, l’intello bohème, tente plutôt de construire ses propres croyances, tandis qu’Irwin, l’innocent géant, suit simplement sa foi. Mais quand viendra le temps des guerres, celle du Vietnam, celle des certitudes et celle, plus intime, entre générations, tous souffriront.

Profondément drôle, émouvante et superbement écrite, l’histoire de ces deux décennies d’amour, de colère et de regrets nous entraîne aussi bien dans l’enfer militaire du Vietnam ou dans une Inde rocambolesque digne de Wes Anderson que dans le trou le plus perdu et humide du Canada. Contée par David James Duncan, la vie de cette famille – et son éclatement – est poignante d’universalité, elle parle de nos soeurs, de nos frères, de nos difficultés et de nos moments de grâce. Œuvre solaire qui accueille à bras ouverts et où l’on trouve délicatesse et humanité, Les Frères K est une ode à la bonté capable d’adoucir les instants durs du quotidien comme d’en révéler ses éclats éblouissants.

En 1965, David James Duncan a treize ans, son frère John, qui en a dix-sept, décède des complications d’une opération à coeur ouvert. C’est en hommage à ce grand frère, que David se lance – vingt ans plus tard – dans l ’écriture de son deuxième roman, avec l’envie de savoir comment John aurait abordé la guerre du Vietnam et les changements radicaux de son pays. Il crée alors trois aînés imaginaires avec lesquels il vivra les six années que prendront l’écriture de ce livre.

. . . .

Les Frères K
de David James Duncan
Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Vincent Raynaud
800 pages – 24 euros

Commandez le livre ici.

. . . .

L ’ A U T E U R

Parfois un écrivain parvient à cristalliser de manière éblouissante tout le drame et la passion qui parcourent de la vie d'une famille. David James Duncan, auteur du roman La Rivière Pourquoi est de ceux-là. Avec Les Frères K, il raconte une histoire douce et forte à la fois, intime et universelle. Les rivières ont toujours fasciné David James Duncan (1952) et bien qu’il vive désormais dans le Montana, les affluents de se natif de l’Orégon alimentent toujours les courants de ses fictions.

C’est à l’adolescence que Duncan découvre Thomas Mann, ces ouvrages l'entrainent vers la littérature philosophique et les écrits religieux. L’empreinte d’Herman Hesse, de Ken Kesey, de Níkos Kazantzákis, de Wendell Berry, de Gary Snyder, du Mahatma Gandhi ou de Rachel Carson marque sa vie et son travail. Après ses études, il enchaîne les petits boulots et c’est sur les rives de la Johnson Creek, à l’est de Portland, qu’il écrit son premier roman, The River Why. En 1983, son manuscrit est publié (paru en français en 1999 sous le titre de La Vie selon Gus Orviston). Ce roman d’apprentissage apporte instantanément une immense renommée à son auteur et le place aux côtés de Richard Brautigan et John Irving. Sept années durant, David James Duncan écrit son second roman, Les Frères K, un projet bien plus ambitieux, porteur des grands thèmes, qui poussera l’auteur dans ces retranchements avant de paraître en 1992. Parallèlement à son travail de romancier, David James Duncan a écrit de nombreux articles et essais sur la littérature, la nature et l'environnement. Ce qui confirmera sa réputation d’activiste passionné d’écologie et de mysticisme, entièrement dévoué aux beautés jumelées de l’amour et de l’eau.

Récipiendaire de nombreux prix, Duncan a été lauréat du Pacific Northwest Booksellers Award pour La Rivière pourquoi et Les Frères K. Ce dernier a également été nommé New York Times Notable Book et a gagné le Best Books Award de l’American Library Association.

David James Duncan est romancier, amateur de pêche à la mouche et de baseball. Ami de Jim Harrison, Sherman Alexie ou encore James Welch, il vit aujourd’hui à Lolo dans le Montana.

Commandez le livre ici.

. . . .

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E