Extraits

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

« Tous les hommes du roi commence
comme une comédie du pouvoir, emprunte les chemins
de la fresque historique et se conclut sur un entrelacs
de tragédies, la somptuosité de l’écriture le disputant
dans chacun de ces registres à la profondeur de la pensée.
Chef-d’œuvre ? Oui, dix fois plutôt qu’une. »
Les Inrocks

.

E X T R A I T S   D E   P R E S S E
À   P R O P O S   D U   L I N G U I S T E   É T A I T
P R E S Q U E   P A R F A I T

. . . .

« Le linguiste était presque parfait de David Carkeet est un petit plaisir pour ceux qui ont tendance à considérer les linguistes commes des sauterelles dans les prés luxuriant de la littérature. Ici, ils abondent et sont doublement parfait en ce que : 1. Ils sont essentiellement antipathiques. 2. Ils sont extrêmement divertissants. Le cadre de cette histoire très originale est l'Institut Wabash, centre de recherche du développement du langage chez les enfants. Le personnage principal, le docteur Jeremy Cook, n'est pas amusé lorsque le corps d'un collègue est retrouvé dans son bureau, et s'allie avec un lieutenant de police bizarre pour résoudre le crime. En cheminant vers la résolution de l'affaire, il y a un autre meutre, par le rire cette fois, lié au langage entre l'enfant et l'adulte. Carkeet montre de l'esprit, de l'invention, un bon sens de la structure narrative et du rythme. Le linguiste était presque parfait est son premier roman policier ; si cela signifie que c'est son premier roman tout court, alors c'est un début des plus matures.» —The Times Literary Supplement

« Le premier roman de Carkeet est un véritable délice. Une crèche dans l'Indiana devient un laboratoire d'études linguistiques pour les très jeunes enfants, dont l'équipe est composée de savants timbrés. Un journaliste d'investigation disparaît, l'un des savants est tué et, curieusement, sa tête est rasée. Sa veuve se suicide, laissant derrière elle une lettre qui révèle un indice dépassant la simple bizarrerie. L'enquête est menée par un membre de la faculté charmant et peu sûr de lui, et par un lieutenant de police mastoc mais brillant. Vivant, réaliste, et rafraîchissant.»
Librairy Journal

« Dans Le linguiste était presque parfait de David Carkeet, le tueur est démasqué par un indice qui sort de l'ordinaire : le babillement d'un bébé. Le détective peu conventionnel qui déchiffre ces gazouillis d'enfant est le docteur Jeremy Cook, un linguiste excentrique du Wabash Institute, centre de recherche sur l'acquisition du langage chez les enfants et les bambins. Un professeur de linguistique à fort à faire dans ce premier roman divertissant de Carkeet. Le linguiste était presque parfait compense un mobile obscur et un jargon spécialiste par un humour ironique, un cadre original et des personnages décalés.» — The Washington Post

RETOUR AU LIVRE

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E