23 décembre 1994

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Personne ne gagne de Jack Black
débarque en librairie !

.

2 3   D É C E M B R E   1 9 9 4

PAR JULIEN ROUMETTE

- - - -

Dans un train omnibus de Calcutta à Burdamann, où il n’y a qu’une seule classe et pas de contrôleurs, en deux heures et demie de voyage, on est venu me proposer à ma place tour à tour et dans l’ordre de leur première apparition :

1. Six fois des bananes, dont une fois des petites;

2. Quatre fois de grosses mandarines que l’on appelle ici des oranges mais qui n’en sont pas;

3. Trois fois des assortiments de riz soufflé, de petits pois secs et d’épices de toutes sortes, que l’on mange ici comme apéritif ou comme une gourmandise : moori;

4. Trois fois de me cirer les chaussures, qui en auraient bien eu besoin, il est vrai;

5. Trois fois des bonbons multicolores par paquets de dix;

6. Des posters à une roupie pièce : chromos criards de dieux (Kali bien sûr, et puis Shiva, Ganesh et d’autres), fleurs (roses), deux colombes avec l’inscription « Love is enough »;

7. Tcha ! : thé au lait at aux épices chaud, ou du café. Là je n’ai pas compté, au moins une dizaine de fois;

8. Pan ! : feuilles de betel à mâcher, roulées avec à l’intérieur de nombreux ingrédients, dont parfois du tabac, et sans laquelle un Bengali qui se respecte ne peut concevoir une digestion heureuse;

9. Des tranches de cake aux fruits confits : fruttiii caake !;

10. Mon ! : gâteau bengali spongieux à base de lait, ou sweet, « Chandernagor special ! », à une roupie pièce;

11. Dilcosh ! : autre sweet, cuit celui-là, à base de poudre de petits pois et de beurre de palme, même prix;

12. Cinq fois des goyaves;

13. Mixture khabi ! : Mélange apéritif;

14. Dah ! : noix de coco vertes dans lesquelles le vendeur pratique un trou et dont on boit le jus avec une paille, deux roupies pièce. J’en ai pris une;

15. Des Pop-corn;

16. Un Baoul est passé en chantant avec sa compagne faire la manche parmi les voyageurs. Il n’est, hélas, pas resté longtemps;

17. Napi ! : encore un sweet, filandreux et très sucré;

18. Deux fois des petits paquest de noix, petits pois secs, et autres apéritifs salés;

19. Badam ! Badam ! Badam ! : cacahouètes salées;

Un aveugle passe en chantant des airs populaires et demande la charité.

20. Des ballons “Jurassic Park” gigantesques, grands tubes d’un mètre cinquante qu’on lance en l’air ou qu’on fait rebondir sur le sol. Je m’émerveille de la façon dont le vendeur arrive à en faire la démonstration dans le wagon déjà suffisamment encombré;

21. Deux fois des cigarettes, à l’unité ou en paquet;

Passe une mendiante gravement brûlée, puis un aveugle qui ne chante pas.

22. Des articles de mercerie et des jouets : peignes, élastiques en sachets, ciseaux, coupe-ongles, porte-clefs divins, peignes à poux, épingles à nourrices, jeux d’échecs, éponges, passoires à thès, etc... Les amis avec qui je voyage en profitent pour acheter deux petites boîtes en plastique et un peigne;

23. Des verres en plastique de différentes couleurs;

24. Enfin, et peu de temps avant d’arriver, des stylos et des briquets.

- - - -

D'AUTRES LISTES

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E