Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Le Séducteur de Jan Kjærstad,
une merveille romanesque venue de Norvège.

Fanny Ardant invite Monsieur Toussaint Louverture
à La Grande Librairie, irréel !

.

S U P P O S I T I O N S  :   P O U R Q U O I   L E S
P E R S O N N A G E S   D E   M A T R I X
P O R T E N T - I L S   D E S   L U N E T T E S
N O I R E S   D A N S   L A   M A T R I C E   ?

PAR SARAH B.

- - - -

Dans la matrice, c’est toujours l’été.

Il n’ont plus l’habitude de la lumière du jour, toujours collés derrière un écran d’ordinateur.

En fait le film se déroule dans les années 90, c'est sans doute un élément d'époque.

Avec tous les rastas présents sur le plateau pendant le film, ça a due tourner pas mal, alors c'est pour cacher les yeux rouges.

La production a un partenariat avec Ray ban ou avec le FBI.

Les acteurs qui portent des lunettes noires sont aveugles, c’est bien connu, seuls les aveugles peuvent voir la vérité. Alors, tous ceux qui portent des lunettes noires croient à la prophétie.

La veille du tournage, à la maison l’ambiance était tendue, ça s’est mal passé avec bobonne, ils ont pris quelques claques ; c’est pour dissimuler un œil un peu enflé.

Question de bon goût et de style, ou alors de crédibilité.

Les acteurs de toute façon détestent se regarder dans le blanc des yeux.

Comme ça, ils peuvent mâter discrètement Trinity et Niobe.

C’est une sorte de code, comme les poignées de main maçonniques, pour se reconnaître.

Pour passer inaperçu.

 

D'AUTRES LISTES

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E