Inventaire de nuit (d'insomnie)

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Personne ne gagne de Jack Black
débarque en librairie !

.

I N V E N T A I R E   D E   N U I T
( D ’ I N S O M N I E )

PAR CÉCILE BENOIST

. . . . . .

— coups de tonnerre s’égrenant.
— bouche à bouche du robinet.
— chouette hululant.
— oreiller ramollissant.
— livre qui tombe.
— pieds cherchant les savates.
— grondements de l’orage s’atténuant.
— porte qui s’ouvre.
— kaléidoscope des couleurs psychédéliques quand on ferme les yeux.
— voiture dont on laisse tourner le moteur.
— cocorico du coq.
— frigo ronronnant.
— odeurs du pain grillé.
— chahuts du chat sauvage.
— ciel qu’on essore sur le toit.
— respiration s’essoufflant.
— savates qui traînent.
— agitations des poubelles par les éboueurs.
— effluves de la crème de nuit.
— soliloque de la femme de ménage de l’immeuble.
— sang ralentissant.
— tintamarre discret des voisins.
— automobile qui démarre.
— parfum du café chaud.
— mélodies des oiseaux.
— chasse d’eau qu’on tire.
— main s’égarant en cherchant un bouquin.
— insonorisation des boules quiès.
— ralentissement des voitures.
— glissement et les frottements de la serpillière.
— saveurs refroidies de la cuisine dînatoire.
— inondation lumineuse de la lampe de chevet.
— fraîcheur des draps propres au contact de la peau brûlante.
— atermoiements du chien du voisin.
— léger résidu pâteux du dentifrice sur la langue.
— lueurs passant par les petits trous des volets.
— mots qu’on ne peut pas déchiffrer.
— vagues se fracassant sur le sable.
— poc de l’interrupteur de la lampe de chevet.
— coups de projecteur des éclairs sur les zones inconnues de la chambre.
— vent heurtant les rochers.
— soleil se levant derrière la fenêtre ouverte.
fuitttt de l’avion.
— noctambules éméchés.

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E