Titres de livres que je pourrais écrire mais je ne le ferai pas - PART II

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Personne ne gagne de Jack Black
débarque en librairie !

.

 

T I T R E S   D E   L I V R E S
Q U E   J E   P O U R R A I S   É C R I R E
M A I S   J E   N E   L E   F E R A I   P A S

liste commencée le 15 septembre 2001
– PART. II –

PAR CHARLOTTE BAYART-NOÉ

. . . . . .

Charlotte Bayart-Noé est la très sympathique éditrice de Papier Peint, un fanzine tout à fait charmant dont l’avant-dernier numéro est disponible ici et le dernier, .

Liste également publiée dans l’excellent nouvel Nouvel Attila.

. . . . . .

… Sortir du marasme ! – 22 août 2003

Technique échiquéenne. Anthologie d’ouvertures foireuses.

Tabacaria 19 – février 2004

Nom qu’aurait pu avoir la revue Papier peint. Mais Edouard n’aimait pas du tout. Disqualifié.

La Grève Générale de Maman – 4 juin 2004

Biographie familiale, comment une mère sort de sa condition en se bornant à effectuer ses seules tâches professionnelles en guise de contribution à la collectivité familiale.

La géographie de nos amours – 5 juin 2004

Recueil de nouvelles ayant pour thème les tribulations immobilières liées aux affaires de cœur.

Tableaux intérieurs – 6 juillet 2004

Recueil d'haïkus représentant les paysages intérieurs de l'auteur, ses questionnements.

Perte de confiance à Livry Gargan – 27 août 2004

Thriller mafieux mettant en scène un opérateur postal.

Tout ce à quoi le Seigneur a pensé – 28 août 2004

Sur fond d’inventaire ésotérico-religieux, promenade dans les rues de l’est parisien.

L'égoïste oblatif – 1er septembre 2004

Biographie subjective de Marcel Drubert.

L’homme qui mesurait le bruit du temps – 4 septembre 2004

Histoire de cœur.

Oui la chasse à la souris est bien un succédané de la chasse au tigre – 3 octobre 2004

Dialogue au rayon fromage d'une moyenne surface.

Le parti pris de la médiocrité – 6 novembre 2004

Voyage introspectif d'un octogénaire.

Martyrisée par son tancarville – 2 avril 2005

Thriller domestique en huis clos.

La tectonique des croûtes – 1er juin 2005

Histoires de chagrins d’enfants telles qu’ils se les remémorent devenus adultes.

Les deux cités – 1er juin 2005

Bande dessinée désopilante dont l’intrigue, dans le contexte d’une rivalité entre deux pâtés de maison, est basée sur des malentendus et des erreurs de dates.

Traité de la préface – 9 août 2005

Comment rédiger une préface dans les règles de l’art avec le niveau de contrainte imposé aux rédacteurs des ouvrages de la collection Harlequin (sans oublier une mention impérative à Frantz Kafka).

Arithmétique de cuisine – 9 août 2005

Livre de démonstration de recettes marbré de listes d’ingrédients de théorèmes (en latin).

En eau – 15 août 2005

Anthologie du corps liquide (contient Pisseuses et Au lait)

Le gang des princesses – 15 août 2005

Publié au Masque, histoire rocambolesque de cambriolage au musée d'Orsay

Déjà lu – 15 août 2005

Récit de l'échec d'une apocalypse grâce à une transsubstantiation textuelle entre un lecteur quadragénaire et une jeune diplômée qui vaut à cette dernière une paramnésie déclencheuse d’une intuition salvatrice.

Toi mon trois – 15 août 2005

Roman charnière entre le S2B de Flann O'Brien qui inclut un roman à 3 incipit et le Monsieur Cauchemar de Signac à trois épilogues. Sa particularité est d'offrir trois développements.

La lettre au ruban épais – 21 août 2005

Intrigue qui débute par la disparition au fond du tiroir d’un bureau de poste d’une mystérieuse liasse de lettres entourée d’un épais ruban moucheté. Une employée des postes récalcitrante finit par épouser un usager indulgent

Elégie à un rat de cave – 21 août 2005

Longue élégie d’une rate des champs à un rat des villes : « Qui, si je criais, qui donc entendrait mon cri dans les noirs souterrains peuplés de rats des villes ? »

L’inauthenticité expliquée aux tout-petits – 21 août 2005

Psychologie enfantine. Rédaction Luc Quinoux. Publié sous le nom de Cha Beldeleau.

Comment papa s’est coupé le pied en plantant un clou – 21 août 2005

Histoire pour enfant de 5 à 7 ans, illustrée par Chimène Gonzales. Rédaction Luc Quinoux. Publié sous le nom de Cha Beldeleau.

Le deuil des neurones morts – 21 août 2005

Roman d’initiation.

Benoît cherche Chimène – 21 août 2005

Benoît Poucet-Rêveur et Rodrigue Bernal, qui tout deux ont mangé pour elle des fourmis, s'affrontent dans la cour pour attirer l'attention de Chimène, qui s'en fout. Roman photo sentimental qui finit bien.

Bibliographie du pou – 21 août 2005

Un pou logé dans la chevelure d’un rat de bibliothèque nous fait part de ses lectures préférées, au nombre desquelles : Elégie à un rat de cave.

Vingt mille yeux sous les mers – 22 août 2005

Triple pastiche gore de Julien Gracq, Jules Verne et Raymond Roussel. Rédaction Jean Auber. Publié sous le nom de Cha Beldeleau.

Les traces de peinture sont de sortie – 22 août 2005

Récit à la manière d'un roman d'aventures d'un week-end passé à lessiver son plafond. Le fils aîné d’une famille recomposée n’a de cesse d’améliorer sa détente en plaquant sa main relativement peu propre au plafond, au grand dam de sa mère, qui sent un jour passer le souffle de la tornade blanche. Rédaction Jean Auber. Publié sous le nom de Cha Beldeleau.

Du rififi dans l’édition – 22 août 2005

Publication au Mercure de France des minutes du procès ayant opposé Cha Beldeleau à Jean Auber et Luc Quinoux qui l’accusaient de traite des nègres.

 
Titres de livres que je pourrais écrire mais je ne le ferai pas – PART. I –

. . . . . .

D ’ A U T R E S   T E X T E S   M . T . L .

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E