Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Le Séducteur de Jan Kjærstad,
une merveille romanesque venue de Norvège.

Fanny Ardant invite Monsieur Toussaint Louverture
à La Grande Librairie, irréel !

.

T I T R E S   D E   L I V R E S
Q U E   J E   P O U R R A I S   É C R I R E
M A I S   J E   N E   L E   F E R A I   P A S

liste commencée le 15 septembre 2001
– PART. III –

PAR CHARLOTTE BAYART-NOÉ

. . . . . .

Charlotte Bayart-Noé est la très sympathique éditrice de Papier Peint, un fanzine tout à fait charmant dont l’avant-dernier numéro est disponible ici et le dernier, .

Liste également publiée dans l’excellent
nouvel Nouvel Attila.
. . . . . .

6 milliards de mondes – 3 septembre 2005

Science fiction. Si chacun a dans la tête une représentation du monde, qui est en quelque sorte le monde vu par lui, alors il existe autant de mondes que d’individus. Un groupe de chercheur tente de faire communiquer ces mondes par autre chose que ce qu’il est convenu d’appeler la réalité.

L’effet papillon inversé – 3 septembre 2005

Essai sur la pollution. Il n’y a plus de papillons autour des budélias. La pollution a pour léger effet secondaire la disparition d’un milliard de papillons. De ce que chacun vit comme un micro évènement, pas plus perceptible qu’un battement d’aile, mais qui en prive le monde, qu’adviendra-t-il ?

Maud l’amazone – 4 septembre 2005

Sociologie, étude de cas. Victime d’un harcèlement, une jeune femme le subit puis se rebiffe et retourne la situation d’une façon telle que son houspilleur se retrouve terrorisé.

Elles font le grand écart mais pas avec leurs cuisses
4 septembre 2005

Roman à caractère autobiographique. Deux amies partagent la même capacité au grand écart. L’une, qui fut danseuse et en maîtrisa la technique, aimait, à l’époque, Léo Ferré et Christophe, qu’elle renie désormais. L’autre aime Les Feux de l’Amour et Fernando Pessoa. Peut-être ce dernier tombera-t-il un jour en son désamour ?

L’eau du loch – 4 septembre 2005

Roman. Le whisky est porté au juste degré d’alcool, après distillation, avec une eau puisée au même loch que celle qui servit à la fermentation de l’orge. Dans le bar parisien éponyme, l’on capte des bribes de vie, des fragments de trajectoire, autour d’un verre.

Les tomates de la médiocrité – 8 octobre 2005

Roman fantastique. Sur le terreau médiocre de leur environnement familial nourri aux Feux de l’Amour et à la Star Academy, une fratrie développe des talents insoupçonnés, vermeils, juteux, savoureux, qui rehaussent en couleur la grise humanité.

L’absence de révolte des ronds de cuir – 8 octobre 2005

Roman fantastique teinté de sociologie. Une société d’oppression s’est mise en place. Les salariés de l’administration adoptent un comportement moutonnier.

Embryons d’une explication – 8 octobre 2005

Nouvelles. Chacune apporte un élément de réponse à une question, mais laisse les personnages à leur frustration, le lecteur sur sa faim.

Liste de mes plus jamais (ou alors en rêve) – 8 octobre 2005

Liste. A la manière d’un bilan, une ligne par réalité, le narrateur comptabilise les portes qui, pour lui, à mesure du passage du temps, se sont refermées, ce qui est une façon particulière de les rouvrir.

Circulaire à mes amants – 8 octobre 2005

Roman épistolaire. A l’occasion d’une rupture, une femme apprend de son futur ex-amant à quel point sa peau est douce. Elle veut vérifier ce point auprès d’autres personnes capables d’avoir un avis sur la question. Ce faisant, elle ne sait pas qu’elle espère avoir en retour des nouvelles des chemins qu’ils ont empruntés.

Du déni à l’oubli – 14 octobre 2005

Roman ? Alors là, je ne sais plus ce que je voulais raconter derrière ce titre.

La déviance de l’ornithorynque – 14 octobre 2005

Pastiche de Vialatte. Il ne suffit pas que ses pattes griffues soient alimentées d’un venin, que son bec soit moelleux comme une peluche, que ses œufs soient comestibles et son lait consommable (mais il se conserve mal).
L’ornithorynque possède tant de caractéristiques charmantes qu’il est un candidat sérieux à l’adoption par des familles nord européennes auprès desquelles il s’acclimate merveilleusement, n’étaient quelques accidents domestiques graves.

Dans les détails – 14 octobre 2005

Linguistique anecdotique. Partant du constat que les expressions sœurs « Dieu est dans les détails » et « le diable est dans les détails » donnent lieu à des déclarations de paternité nombreuses et incompatibles, l’ouvrage fait pour chacune de ces origines, avec un constant souci du détail, une recherche soignée ; mais ne parvient à établir aucune conclusion solide.

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E