Titres de livres que je pourrais écrire mais je ne le ferai pas ­ partie I ­

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Personne ne gagne de Jack Black
débarque en librairie !

.

 

T I T R E S   D E   L I V R E S
Q U E   J E   P O U R R A I S   É C R I R E
M A I S   J E   N E   L E   F E R A I   P A S

liste commencée le 15 septembre 2001
– PART. I –

PAR CHARLOTTE BAYART-NOÉ

. . . . . .

Charlotte Bayart-Noé est la très sympathique éditrice de Papier Peint, un fanzine tout à fait charmant dont l’avant-dernier numéro est disponible ici et le dernier, .

Liste également publiée dans l’excellent nouvel Nouvel Attila.

. . . . . .

Prière d’insérer – fin des années 80

Pour rassembler derrière ce titre la description de l’ensemble des livres que je n’écris pas. Hélas je n’ai pas écrit ce livre non plus, ai donc perdu la mémoire des titres de ces non-œuvres.

Restitution à la vacuité – 15 septembre 2001

Les deux tours jumelles se sont effondrées il y a peu. Y a-t-il un lien ? Ou alors plane l’ombre de Larbaud ? Anthologie de poésie contemporaine sur la présence et l’absence, le sens et l’absence de sens.

La compatibilité des névroses – 15 septembre 2001

Lors d’une conversation téléphonique avec Fabienne, au sujet de la question délicate : « qu’est-ce qui fait marcher les histoires d’amour ? ». Tentative de réponse.

Le mystère de la chaussette,
une approche de la logique floue

Parce que Pierre et Edouard se plaignent de ne trouver que des veuves. Chronique mathématique de vie familiale.

Une économie de moyens, essai sur la poésie

Pour mettre en mots en quoi les raccourcis poétiques fonctionnent, ou tout du moins se poser la question.

Hauts et bas, une journée avec Jean-Pierre Gaillard, boursicoteur – 7 octobre 2001

Suite à une discussion avec un collègue, Stéphane, sur la chronique boursière du matin. Ensemble de chroniques économico-boursières délirantes.

La partie émergée de l’iceberg – 16 décembre 2001

Reprise d’une expression dont j’émaille mon discours professionnel. Roman policier d’investigation.

Tapis roulant – 16 décembre 2001

Après un passage station Châtelet. Nouvelles «arrêt photo» brossant la vie de gens qui transitèrent sur les deux long tapis roulants de cette station de métro, le 16/12/01 vers 15h.

Instantanés – 26 février 2002

Recueil de poèmes dont j’ai déjà (exception à la règle) écrit deux morceaux de choix : Ligne 2 et Petit déjeuner

La petite fille qui demandait qu’on lui lace ses sandalettes – 27 février 2002

En pensant une conversation avec Anne et Corinne à l’anniversaire de Fabienne. Roman.

Les pisseurs assis – 27 février 2002

En référence à quelques hommes de ma connaissance. Ca me fait penser au penseur de Rodin. Etude de mœurs.

La mauvaise soupe – 28 février 2002

Parce que Florence m’a raconté comment ses triplés se sont chacun mis à vomir après qu’elle leur a préparé pour une fois une véritable soupe de légume. Florilège d’histoires d’enfants.

Y a plus de papier – 28 février 2002

Ou comment l’informatique a mis au chiottes nombre d’activités professionnelles ; ses dysfonctionnements méritant d’être mis en lumière, genre y a jamais de papier à l’imprimante quand j’ai besoin d’un document (ça m’arrive à l’instant).

À boulets rouges – 1er juin 2002

Recueil de poème (contient Questions de nuit).

Fragments – 9 juin 2002

Recueil de textes poétiques.

Le Lupanar de Montparnasse – 11 juin 2002

Série noire, en référence à Edouard et la tour Luparnasse de ses deux ans.

Paris j’t’imprime – 11 juin 2002

Promenade photographique dans le Paris de l’auteur.

Présence d’un foyer de remaniements jonctionnels métaplastiques – 16 octobre 2002

Vie d’un groupuscule situationniste. Analyse politique.

Prétexte à la procrastination – 11 novembre 2002

Thriller.

L’étonnante correspondante – 13 novembre2002

Nouvelle.

La naissance du chagrin – juillet 2003

A cause de Vivianne, 7 mois, qui pleure. Thèse philosophique.

Le commencement de la tristesse – juillet 2003, le lendemain

Plagiat du précédent, oublié, restitué par Roberto.

Migraine, tout un Roman – 5 août 2003

Apparu dans le cours d'une correspondance. Etude socio-médico-littéraire.

. . . . . .

D ’ A U T R E S   T E X T E S   M . T . L .

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E