Lettres 14.11.2003

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

« Tous les hommes du roi commence
comme une comédie du pouvoir, emprunte les chemins
de la fresque historique et se conclut sur un entrelacs
de tragédies, la somptuosité de l’écriture le disputant
dans chacun de ces registres à la profondeur de la pensée.
Chef-d’œuvre ? Oui, dix fois plutôt qu’une. »
Les Inrocks

.

L E T T R E S

[ JUSQU'À LA MI NOVEMBRE ]

De : Gwenael D.
À : Des collaborateurs de M.T.L.
Objet : Carte postale (5/11/03)

Une petite carte de Barcelone, où je suis en gauguette pour vous faire coucou. Cette ville est magnifique et je vous envoie ceci parce que la Casa Batllo m'a fait le même effet que Monsieur Toussaint Louverture. Je vais régulièrement sur le site et ça me fait du bien. C'est comme un brin d'oxygène, de folie, TRÈS VALABLE!! Je vous félicite donc et vous embrasse.
Gwé
ps : Vous êtes les bienvenues à Zaragoza.

- - -

De : Daïla Lama
À : Monsieur Toussaint Louverture
Objet : Vœux de vie (5/11/03)

Le Dalaï lama a envoyé ces voeux de vie, via e-mail, qui valent la peine d'être lus et partagés, même si l'on n'est pas bouddhiste.

Ne conservez pas ce message. Il veut qu'il circule. Ce mantra doit quitter vos mains dans les 96 heures. Vous aurez une surprise très agréable. Ceci est véridique même si vous n'êtes pas superstitieux.

CONSEILS POUR MENER VOTRE VIE :
1. Tenez compte du fait que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.
2. Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon.
3. Suivez les trois R : Respect de soi-même, Respect des autres, Responsabilité de tous vos actes.
4. Souvenez vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.
5. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.
6. Ne laissez pas une petite dispute meurtrir une grande amitié.
7. Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.
8. Passez un peu de temps seul chaque jour.
9. Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s'envoler vos valeurs.
10. Rappelez vous que le silence est parfois la meilleure des réponses.
11. Vivez votre vie d'une façon bonne et honorable. Ainsi, lorsque vous vieillirez et que vous regarderez en arrière, vous en profiterez une deuxième fois.
12. Un foyer aimant est la fondation de votre vie.
13. Dans les désaccords que vous avez avec ceux que vous aimez, ne vous occupez que de la situation actuelle. Ne réveillez pas le passé.
14. Partagez votre savoir. C'est une manière d'atteindre l'immortalité..
15. Soyez tendre avec la terre.
16. Une fois par an, allez quelque part où vous n'êtes jamais allé auparavant.
17. Souvenez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle l'amour que chacun porte à l'autre dépasse le besoin que vous avez de l'autre.
18. Jugez vos succès d'après ce que vous avez dû sacrifier pour les obtenir..19. Approchez l'amour et la cuisine avec un abandon insouciant.

TRANSMETTEZ CE COURRIER MANTRA À AU MOINS 5 PERSONNES ET VOTRE VIE S'AMELIORA.
0-4 personnes : Votre vie s'améliorera légèrement
5-9 personnes : Votre vie s'améliorera selon vos désirs
9-14 personnes : Vous aurez au moins 5 surprises dans les 3 prochaines semaines
15 personnes et plus : Votre vie s'améliorera de façon drastique et tout ce que vous avez pu rêver se réalisent vraiment, et je vous assure de mes meilleurs voeux et de mes plus grands efforts en ce sens.

Salutations Dalaï lama.

- - -

De : Il était une fois dans l'ouest
À : Milou en mai
Objet : Erasmus à Greystoke (5/11/03)

Afin de préserver l’anonymat en général, les prénoms ou indications géographiques ont été remplacées par des titres de films choisis de façon aléatoire.

Milou en mai, pour commencer, j’aime bien le papier à lettre que L’Empire contre attaque m’a donné et sur lequel je t’écris; certes, l’espace est un peu réduit mais je trouve que (je trouve que) ce genre de petites cartes rigides est d’un chic fou. Passons aux choses sérieuses.

Je suis maintenant à Greystoke depuis presque une semaine et on ne peut pas vraiment dire que la situation ait beaucoup évolué depuis mon arrivée : je n’ai pas d’appartement et Un cœur en hiver, avec qui je suis supposé colouer a mystérieusement disparu de la circulation. Ce n’est pas tellement que je tienne à partager mon logie avec un étranger (au contraire) mais étant donné que je vais rester ici seulement cinq mois (et lui plus), il sera plus facile de trouver un logement car, paraît-il, les agences refusent de louer pour une durée si dérisoire (quels connards soit dit en passant). Bref, la situation est plutôt merdique mais j’essaie de faire face avec autant de détachement que possible.

Par bonheur, il se trouve qu’une gentille Sue perdue dans Manhattan (Le jour le plus long, que son nom soit béni) m’a proposé de m’héberger (dans son génial appartement de 70 m2 avec vue sur le Pont de la rivière Kwaï) jusqu’à que je trouve un logis (c’est-à-dire bientôt j’espère car Psychose arrive dans 4 jours).

Aujourd’hui nous sommes dimanche, j’ai mangé les scones que j’avais préparés la veille (ils n’étaient d’ailleurs pas très réussis) ce matin et à midi, après une promenade sur le mont L’homme qui en savait trop, j’ai ingurgité un menu bigmac. Rien de bien dépaysant comme tu peux le voir... Il est maintenant pas loin de 16h, je suis seul chez Le jour le plus long (qui dîne chez ses parents pour le dimanche midi) et j’écoute “Les plumes du cygne”, un groupe de Manhattan très populaire que j’ai d’ailleurs vu en concert hier soir sur une grande place de Greystoke en plein air (place Le testament du docteur Mabuse) avec un ami du Jour le plus long nommé Les aventuriers de l’Arche Perdue (encore un nom imprononçable).

Rencontrer tant de gens m’épuise, il me tarde de pouvoir jouer les mites autistes dans mon appartement (seul si possible, mais ne rêvons pas). Parmi les annonces, il y a un appartement de 42 m2, à côté du parlement (!) pour 28 M Je règle mon pas sur le pas de mon père (soit un peu plus de 100 euros) mais selon Le jour le plus long, pour une si grande superficie et un prix si dérisoire il ne peut s’agir que d’un trou infâme infesté de rats (ce qui est malheureusement sans doute vrai).

Voilà 2 jours que L’Empire contre attaque est parti. Le séjour en sa compagnie et celle de Quand Harry rencontre Sally s’est bien passé, si ce n’est que Quand Harry rencontre Sally (bien que vraiment très gentille et au moins un millier de fois préférable à Backdraft) commençait très sérieusement à me taper sur les nerfs avec ses : “c’est tout de même très pauvre” ou “cette façade aurait bien besoin d’un coup de peinture” ou “c’est très très néogothique, non c’est plutôt mauresque” (...ses deux nouvelles expressions favorites) ou encore “Ah! (soupir), cette pauvreté, c’est le communisme!” (le pire fléau que l’humanité ait connue selon elle). Mais trêve de médisances (Ah! j’oubliais : “Quand je pense que Sissi a emprunté cet escalier!”, quelle extase en effet ! Sissi ! La meringue humaine a emprunté cet escalier ! C’est extraordinaire ! Nous avons d’ailleurs appris que le belle Sissi était à 35 ans un véritable monstre qui crachait ses dents - rien à voir donc avec Romy Schneider - ce fut dur à avaler pour Quand Harry rencontre Sally, tu imagines : la belle légende de la princesse choucroute ainsi écronée ! C’était intloérable ! Quelle sale langue de vipère ce guide de calomnier ainsi !

Bref, j’arrête pour de bon de médire cette fois. J’ai commencé (et même bien entamé) le roman de Trois couleurs rouge, Le pacificateur, c’est vraiment bien. Ah! oui! lundi, normalement (si je ne suis pas en train de visiter un appartement, j’aurai mon premier cours sur le thème “Proust et ses contemporains” (quel rapport avec Manhattan et Blow out te demandes-tu peut-être : je te rassure, absolument aucun, c’est simplement que si je n’assistais qu’à un seul cours - celui du vendredi, sur le thème “comparaison des nations française et Manhattan”, déjà plus en rapport avec mon thème de recherche - je n’aurais qu’une heure et demi par semaine, ce qui serait intolérable pour l’administration, donc, je dois assister à ce séminaire pour lequel on me mettra une note qui ne comptera absolument pas - Je m’en fiche, j’irai car ça m’intéresse.
Bon, ma sœurette, ce sera tout pour cette fois.

Bye, bye.
Il était une fois dans l’Ouest.

- - -

De : N. 7
À : N. 13
Objet : Les basses (21/10/03)

Hey, n°13,

Je n'ai aucun problème avec votre musique, en vérité, je pense que c'est même assez bon.
MAIS répéter ou jouer à 3h du matin ce n'est juste pas très approprié.
MES MURS VIBRENT.
J'ai de la famille qui doit venir et des invités pour les vacances. C'est vraiment sans égards de votre part.
S'il vous plaît mettez plus bas, ou coupez définitivement les basses.

n°7         

- - -

De : Céline N.
À : Des collaborateurs de M. T. L.
Objet : Sans rancune (21/10/03)

Chers voisins,

Je suis désolé pour hier soir, j'ai pété les plombs, je ne sais pas ce qui m'a pris de taper sur le plancher comme une folle.
Si ça se reproduit, je vous ferai un gateau de bienvenue. Sans rancune ?

Céline

- - - -

[D'AUTRES LETTRES]

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E