Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Le Séducteur de Jan Kjærstad,
une merveille romanesque venue de Norvège.

Fanny Ardant invite Monsieur Toussaint Louverture
à La Grande Librairie, irréel !

.

U N   I N É D I T   D E   L A C A N

PAR YANN DALLAGLIO

. . . . . .

Bonjour,

je suis le petit neveu de Jacques Lacan. Voici un texte inédit de mon grand-oncle vénéré, que j'ai retrouvé dans la poche gauche de son veston d'apparat.

Je l'ai adressé à la revue L'Infini, mais Philippe Sollers n'en a pas voulu, prétextant que c'était un faux. J'ai rétorqué aussitôt par une brève mais sévère missive : «CE N'EST PAS UNE RAISON».

Aussi je compte sur votre honnêteté pour réparer cette grossière injustice.

Isidore Lacan.

. . . . . .

LE STADE DU VÉLO

Que le sujet ne puisse d’abord vivre sur deux pieds, et cela même en courant, voilà ce que je propose d’amener à vos oreilles, ou certes à conclusion, laquelle relevant l'auditeur, l'autorise à marcher en homme, c’est-à-dire par definition.

Et comment croire en effet que, de ce que l’enfant, comptant enfin sur une motricité qui escaladât son mol être, se dise : «Allons donc quérir en lui cette idéale bicyclette dont je vois l’usage seyer comme organe à mes deux parents», la scolie soit rendue qu’à frayer ce chemin il en invente l’issue ? De l’intention au pas, il n’y a qu’un pas, injustement.

Injustement car ce pas n’en est pas un, à savoir de ceux dont il faille entendre le foulement métrique qui, de saturer la distance à l’objet, n’est pas plus tenu que l’espace à motoriser le mobile, ainsi que le montra Zénon pour y avoir zébré le galop du temps. Mais à rebours, le pas doit être entendu de négation dialectique, par l'absence duquel l'enfant cède encore à la quadrupédie, montrant par là, et par ici aussi, qu’à atteindre et enfourcher l’engin, il n’en cherche pas moins la troisième et quatrième roue à l’assiette desquelles il s'en remet comme à la paire dont son élan nacquit.

Ainsi, à n’avoir pas surmonté l’antinomie de la vitesse et de la stabilité, l’enfant roule sans conquête de l’équilibre, déplaçant son moi sans se mouvoir sujet, et de pédaler par l’Autre d’être caduc se hisse.

Comment dès lors défier ce que l’enfant contourne de s'arriérer, plein d’une pulsion de mort qui, pareille à l'Aurige delphique, demeure statue d'être tout à sa course ?

Un peu de bonne volonté, comme aime à répéter, avec le doux sadisme d’une prêtrise kantienne, le Père en cycliste se cabrant ? Ou une psychogénèse imitative par association des éléments, comme le behavourisme maternel le laisse supposer, y cherchant ce principe de précaution qui, à celle de la roue, fait précéder l'invention du guidon, du pédalier, des freins et du tube de direction ?

Je crois avoir déjà montré, dès 1957, dans une conférence via San Remo de Milan, que l’unique voie de maîtrise du sujet pédalant réside dans la victoire du symbolique sur l'imaginaire, lequel prospère d’être la prothèse du néant.

La racine du mal ne réside donc point dans la chute, avais-je alors expliqué, puisque le sujet y découvre son corps insuffisant, mais dans cette fantasmatique motricité qu'offre la paire d'aimants qui, obéissant à sa parentale destinée, comble le manque de le celer d'amour. Nul doute en effet que cette adjonction des roues adventices, justement nommées arrières d’arraisonner le temps, non seulement empêche l’acrobatie, mais l’oblitère même en tant que non encore vécue.

Aussi je concluai que seules les deux grandes roues, partageant avec la selle une même ligne d'effets, s'harnachent au fil invisible que la mort tire devant l'enfant, duquel le désir trouve enfin qu'il était de soi-même, en tant que le risque à vivre, à moins de mourir, ne se délègue pas.

Or, ce temps retrouvé n’échoit au mortel qu’à ne point être pris à vouloir le prendre, sur quoi j’achevai mon propos de sigler l'allure vraie VESSA (Vitesse d’Equilibre Sans Sursis Aucun).

Cependant, dépourvu à cette époque,du formalisme mathématique que j'établis l'hiver dernier en assignant l'infini à ce par quoi fascine le French Cancan, à savoir la rotation des cuisses, je n'avais pu donner à cette Aufhebung dialectique les caractères d'airains d'une abstraction bien frappée. Aussi, au risque d’inquiéter ceux qui ont fait des lettres leur commodité, à savoir le moyen de ne compter que sur l’alphabet, il est maintenant nécessaire d'établir les éléments formels sans lesquels on se croit arbitre, y compris de s'en remettre à l'autorité du jour. Soit le problème tel qu'il est posé : comment l’enfant, à partir de ce chariot qui n’est qu’une prison aux barreaux incurvés, parvient-il à VESSA, pour enfin reconnaître en la mort le fait de n’être que ce dé jeté ?

Soit VESSA, appartenant au genre d’opération 4R - 2 R;

Soit R étant dans sa parité de niveau 2 ou 1 décisoire du réel : en tant que 2P le niant dans l’imaginaire, en tant que 1P le symbolisant pour infiniment l’éprouver ;

Soit l’exclusion du cas clownesque, qui représente l’extrême de la possibilité d’existence de 4R-2R, si bien que 4R-2R = 1R, ce qui est fort instructif, mais invivable pour le sujet, la transcendantalité de VESSA s’opposant à CPBC (Caractère Provisoire de la Bicyclette Cabrée) ;

Soit la compréhension non numérique de la parité, parce qu’à soustraire aveuglément telle roue pour se libérer, le sujet peut retrouver sa fourche avant plantée en terre, ainsi que l’autruche pressée d’y trouver sa vérité, qui est, face au danger, d’y faire front par le derrière ;

Soit enfin la différence qualitative entre les parités, que j’appelle dR.

Alors on a : VESSA = 4R - 2R selon dR (la valeur dR. s'obtenant par la castration symbolique des roues adventices, laquelle suppose à son tour que le sujet comprenne que sa vitesse présente subsume sa stabilité asymptotique).

Ainsi, à ne plus être la mouche du coche de la fable bien connue, l’enfant enfourchera sa bicyclette interne, autrement dit marchera sans qu'on le fasse marcher.

Ce qui ne va pas de soi, l'homme n'étant pas une espèce biologique.

Avril 1959

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E