Nanards en quête de réalisateurs

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Personne ne gagne de Jack Black
débarque en librairie !

.

N A N A R D S   E N   Q U Ê T E
D E   R É A L I S A T E U R S
— P A R T I E   IV —

PAR DELPHINE KILHOFFER

. . . . . .

Partie I
Partie II
Partie III

. . . . . .

Douze gnomes en colère

Douze gnomes doivent décider de la meilleure façon de punir un farfadet qui avait eu l’insolence de passer par là. Faut-il l’empaler, le brûler, le décapiter, l’éviscérer ou lui épiler ses longs sourcils poil par poil en lui faisant écouter l’intégrale de Mireille Mathieu ? Le ton monte dangereusement alors que chacun défend sa méthode favorite. Les épées s’affûtent et les massues retombent de plus en plus près des têtes. Gnome Arscharif suggère que peut-être le farfadet n’était pas vraiment passé par là, mais plutôt par ici, et serait donc innocent... Mais « passer par là » est un crime grave : arrivera-t-il à faire changer d’avis ses compagnons ?

Kermitator

2099 : les Muppets se sont affranchis de leurs marionnettistes et ont pris le pouvoir sur la planète Terre. Leur leader, la tyrannique Miss Piggy, fait sa tête de cochon quand elle réalise que des rebelles humains veulent la transformer en saucisson. Elle envoie dans le passé son meilleur soldat, Kermitator, afin qu’il tue J. Bridou avant qu’il n’invente la saucisse sèche. Celui-ci n’a que ses bâtons (nature, aux noisettes ou aux herbes) pour se défendre : arrivera-t-il à échapper au terrible Kermitator dont le teint vert est déjà un pur cauchemar ?

Poubelle vague

Il est pauvre et vit à côté d’une poubelle de riches où il se nourrit de restes de caviar et foie gras. Elle est fortunée, ambitieuse et belle : elle décide de l’emmener dans son luxueux appartement. Les semaines s’écoulent. Il passe ses journées assis dans un fauteuil Empire, morose. Elle lui apporte des cadeaux qu’il ignore. Il ne dit rien. Elle est folle de lui, de son silence si formidable. Un soir, le drame : alors qu’elle allumait avec désinvolture une cigarette, il fait un geste indiquant que la fumée le gêne. Blessée, rejetée, abandonnée, trahie jusqu’aux tréfonds de son être, elle préfère sauter par la fenêtre plutôt que de lui déplaire et tombe, mortellement blessée, à côté de la poubelle où ils s’étaient rencontrés. (Durée réelle du film : 1h47. Durée moyenne ressentie par les spectateurs : 4h18)

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E