Chroniques irrégulières d'un libraire en librairie

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact

.

Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery,
nous offre une parenthèse magique et chargée d'énergie.

Aux origines du roman graphique,
Lynd Ward éclaire le monde avec ses récits gravés.

Et quelquefois j'ai comme une grande idée de Ken Kesey
revient dans une édition ulitme, massive et limitée.

.

C H R O N I Q U E S   I R R É G U L I È R E S
D ' U N   L I B R A I R E
   E N   L I B R A I R I E

PAR CYRILLE PROLES

. . . . . .

L'art d'avoir toujours raison

 

Le libraire perdu dans ses pensées a l’air fatigué, mais son œil brille encore. Essayez de lui poser une question, pour voir. Sachez qu’il a donné à l’art d’être désagréable ses lettres de noblesse. Son fidèle compagnon, le client, y est certainement pour quelque chose, lui qui renouvelle et repousse sans cesse les limites de la demande.

Bref, voici décortiqué par l’exemple cet art si délicat.

— Je n’ai jamais lu Balzac. Vous me conseillez lequel pour commencer ?
— Bah, vous savez, Balzac c’est Balzac …

*

— Vous avez des toilettes ?
— Bonjour.
— S’il vous plaît, c’est pressant !
— Bonjour !
— Oui, bonjour, où sont vos toilettes ?
— Pas de toilettes.
— Ha…
— Hé oui…

*

— Vous êtes une caisse ?
— Jusqu’à preuve du contraire, je suis un être humain.

*


— Par où est-ce qu’on sort ?
— Par là où vous êtes entré.

*


— Vous avez lu ce livre ?
— J’ai passé l’âge de ce genre de fadaises.

*


— Où rangez-vous la littérature érotique ?
— Pardon ?
— La littérature érotique ?
— Vous cherchez quoi, pornographie ? Zoophilie ? Sadisme ? Masochisme ? Pédophilie ? Nécrophilie ? Scatologie ? Mmh ?

*


— Je cherche la nouvelle version du Manuscrit trouvé à Saragosse.
— Allez à Saragosse.
— Sans plaisanter ?!
— Je ne plaisante jamais.

*


— Vous avez des livres-bain ?
— Oui.
— Où puis-je les trouver ?
— Au rayon Jeunesse.
— Où est le rayon Jeunesse ?
— À côté du rayon Bédé.
— Et où se trouve le rayon Bédé ?
— De l’autre côté.
— À cet étage ?
— Non.
— Mais où alors ?
— En dessous.
— Vous voulez dire à l’étage inférieur ?
— Non.
— Bon ! Où se trouve exactement le rayon dans lequel je trouverai des livres-bain ?
— Au premier étage, à droite de l’escalator, au fond de l’allée.
— Merci…
— De rien, c’est mon travail.

*


— Combien coûte ce livre, s’il vous plaît ?
— À vue d’œil, dans les dix euros.
— Vous pouvez vérifier ?
— Vous ne me faites pas confiance ?
— Si mais…
— Dix euros, à prendre ou à laisser.

*


— Je cherche l’Avare, de Molaire.
— Molaire, ça ne me dit rien. Il faudra repasser avec la bonne référence.

*


— Où sont les livres de cuisine ?
— Ha, ça, il faudra demander à mes collègues qui s’occupent des livres de cuisine.

*


— Vous avez des livres sur la sclérose en plaque ?
— La sclérose en plaque, vaste sujet …

*


— Vous avez quoi sur le cancer ?
— Ça dépend, lequel ?

*


— Vous les mettez où, les livres sur les chiens ?
— Au rayon Politique ? Dans l’allée, prochaine pièce à droite.
— Ah. Et les livres sur la politique ?
— À votre avis !?

*


— Vous pouvez m’aider ? Je suis pressée, j’ai un train à prendre.
— Bien sûr, qu’est-ce que vous cherchez ? Attendez, laissez-moi deviner ! Un beau livre sur les trains ? Un roman d’amour facile à lire, pas prise de tête, pour le voyage ? Un guide sur la Corrèze ? Un essai sur les ratages de la chirurgie esthétique ? Sur l’acceptation de la vieillesse, du temps qui passe, de la mort ? Un guide pratique pour apprendre à gérer son temps, ses retards? À ne pas couper la parole ? À ne pas partir alors que votre interlocuteur n’a pas terminé ? Madame ?…

La prochaine fois, je vous expliquerai comment le libraire affûte sa technique du conseil.

 

Chronique précédente.

 

 

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact 

.