Tourner autour du labyrinthe — L'homme caché de Pierre Cendors

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

« Tous les hommes du roi commence
comme une comédie du pouvoir, emprunte les chemins
de la fresque historique et se conclut sur un entrelacs
de tragédies, la somptuosité de l’écriture le disputant
dans chacun de ces registres à la profondeur de la pensée.
Chef-d’œuvre ? Oui, dix fois plutôt qu’une. »
Les Inrocks

.


T O U R N E R
A U T O U R    D U    L A B Y R I N T H E

( À   P R O P O S   D E   L ’ H O M M E   C A C H É )

PAR THIERRY ACOT-MIRANDE

. . . . . .

Thierry Acot-Mirande est un fameux écrivain, il nous a gentiment offert un texte pour chacune de nos publications, il a également co-édité notre très contemporaine anthologie de poésie contemporaine.

Pour, dés à présent, vous procurer ce livre directement par internet, vous pouvez passer en toute sécurité soit par Amazon.fr, Lekti ou encore Fnac.com. Ce livre est évidemment aussi présent dans toutes les librairies.

. . . . . .

La vie peut-elle être remplie par l’attente de quelque chose qui ne viendra probablement jamais, qui n’existe peut-être pas ? Sans doute, mais c’est alors la vie de l’enfer. K, le héros de Kafka, tourne autour du Château sans y entrer jamais, sans savoir exactement même pourquoi on l’y a fait venir (il semble bien que ces travaux d’arpentage ne soient qu’un prétexte…) Il est le frère de ce personnage, le poète Endsen qui hante les textes de Pierre Cendors. Tous les textes de Pierre Cendors…

Il n’en faut pas beaucoup pour que le labyrinthe révèle son secret : le secret de ses chemins tortueux, du mystère de sa chambre centrale. Qui a découvert le secret du labyrinthe ne souhaite plus le quitter. Pourquoi ? Parce qu’une existence plus essentielle, plus rassemblée sur elle-même, au foyer de ces pistes concentriques qui ont pour objet de ramener perpétuellement l’individu en face de lui-même, est l’existence même du labyrinthe. Parce que tout vous y ramène vers ce « centre » dont la vie ordinaire vous éloigne et vous arrache perpétuellement : c’est, en définitive, le destin de l’homme que de découvrir ce « centre », et l’ayant découvert, d’y rester.

Le drame majeur des figures fortes ou évanescentes de l’écrivain Pierre Cendors est de ne pas atteindre, mobiles captifs d’un vortex dantesque, le centre autour duquel elles tournent éternellement. La lenteur, considérée comme un facteur de la mort, est aussi un attribut de la fatalité. The mills of God grind slowly… disent les Anglais, et les mouvements du nageur dans la plongée onirique désignent implacablement la connivence, contre nous, des plantes marines des profondeurs.

Les quatre nouvelles de L’Homme caché rejoignent, sur ces chemins suspects, en beauté et en signification sacrée, les mythes de la mort les plus hauts que l’Antiquité ait connus, descente d’Ishtar aux Enfers et nekyiade l’Odysssée, et l’effrayante nuit du vendredi saint de l’an 1300, nuit que le poète florentin Dante Alighieri employa à franchir les abîmes souterrains, avant de « revoir le soleil et les autres étoiles ».

On ne sort pas de ce livre exactement pareil à ce que l’on était lorsque l’on y est entré ; peut-être parce que la magie des métamorphoses s’étend jusqu’au lecteur lui-même, par la vertu de cette incantation qui émane du fantastique de cet auteur plus que d’aucun autre fantastique contemporain.

. . . . . .

Ce fameux livre est directement disponible par internet, soit par Amazon.fr, Lekti ou encore Fnac.com. Ce livre est évidemment aussi présent dans toutes les librairies.

. . . . . .

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E