C'est facile tu verras

Boutique    |   Articles    |    Listes    |   Suggestions   |   Accueil
Nos livres    |   
Newsletter   |   Facebook   |   Contact   |   La belle colère

.

Personne ne gagne de Jack Black
débarque en librairie !

.


C ' E S T   F A C I L E
T U   V E R R A S

PAR EDOUARD MARSAL

- - - -

C’est pas dur de faire le malin avec les potes devant un film, mais quand tu te retrouves dans le noir avec la fille c’est autre chose.
- C’est facile tu verras.
- On peut pas allumer la lumière j’y vois que dalle là.
- Non c’est vulgaire ; mieux vaut ne rien y voir et laisser aller nos imaginations.
Oui sauf que là c’est pas d’imagination dont j’ai besoin mais de sens pratique. Est ce que c’est profond ? Jusqu’où puis-je aller avec les doigts ? Je n’ose même pas poser ces questions c’est bien trop « vulgaire ».
- C’est ta première non ?
- Ah non moi je suis en Terminale tu sais.
- Ah, ah…très drôle.
- Pour tout te dire c’est ma première oui et toi ?
- Non, non. T’inquiètes pas. C’est facile tu verras.
Voir à présent je ne le peux pas, alors conjugué au futur…je vois pas non.
Voilà le problème de la capote maintenant. Ah c’est bon c’est enfilé.
- Oui tu y es presque là, c’est bien vas-y…hum…oui…voilà tu vois je te disais, c’est facile.
- Je fais quoi maintenant ?
- Ben tu peux commencer à bouger vas-y.
- D’accord.
Je pensais pas que c’était comme ça : c’est dur et glissant à la fois, et puis ça fatigue je savais pas.
- C’est bon tu as fini ?
- Ben oui.
- Mais je t’ai pas entendu…tu as pas crié ?
- Non pourquoi ?
- Il faut crier ! A la fin il le faut, c’est ainsi.
- Ah bon !
Je rallume.
- Oui en plus tu sais c’est plus excitant.
- Ah oui j’imagine c’est sûr.
- Viens…
Je saute sur le lit.
- Viens éteints la lumière et montre-moi comment tu cries. Tu vas voir c’est facile. 

 

D ' A U T R E S   2 0   M I N U T E S

 

.

V O U S   Ê T E S   S U R   L E    S I T E   D E S   É D I T I O N S
M O N S I E U R   T O U S S A I N T   L O U V E R T U R E